Pourquoi et comment co-créer ensemble des stages divins et des retraites spirituelles magiques?

La Magnanerie de Dions est un lieu conçu et dédié pour accueillir des stages divins, des formations magiques, retraites spirituelles en petits groupes, autour de thématiques du bien-être corporel ou spirituel : yoga, méditation, massages, soins du corps et de l’esprit, chamanisme, cercle de femmes, tantra … Ici rien n’est figé, rien est imposé, tout est à imaginer et à créer ensemble en fonction de vos envies, intuitions, inspirations, initiations.

J’ai imaginé ma maison d’hôtes suite à mes expériences, stages, formations,… que j’ai vécu et que je vis encore dans mon parcours initiatique. En marchant sur le chemin de Compostelle, au cours d'une retraite de yoga dans le nord de l’Inde, lors d’un trek dans l’Himalaya, j’ai vécu des expériences « transcendantales ». En m’abandonnant à l’expérience de la Foi et du divin, ma vie s’est transformée «comme par magie».

Pour celles et ceux qui connaissent le livre « Mange, prie, aime » d’Elisabeth Gilbert, je me retrouve dans ce chemin, de reconnections à mon corps, mon esprit et mon coeur.


Au fil des ans, mon nouveau moi est apparu. Ou plutôt, j’ai laissé apparaître celle que l’on avait voulu cacher. La femme sorcière, sauvage, sensuelle, divine. De stages autour de la femme sauvage, au retour à Soi en voyages initiatiques et chamaniques, peu à peu s’est révélé ce que je pouvais offrir au monde.

Prendre soin de Soi et prendre soin des autres, en connexion avec la puissance divine de la nature, de nos anges, de nos guides.


Prendre soin de sa Nature à l’origine de ma philosophie Slow


Il y a 10 ans j’ai entrepris une démarche « Slow » dans la lignée de la décroissance ou de la sobriété heureuse de Pierre Rabhi. Alors que je vivais ma vie en mode pilotage automatique dans le monde de la croissance économique à tout prix, sans jamais avoir le temps de me poser ou de prendre du recul, différents événements m’ont amenée à revoir ma copie et ma manière de vivre.

Je me sentais mourir en ville, dans le béton, la pollution, le bruit, les agressions sonores ou verbales, le stress. Ce que je nomme une mauvaise hygiène de vie, qui nous déconnecte de notre corps, des sensations de bien-être que procure la nature.


J’ai commencé a pratiquer et à enseigner à cette époque des activités douces : Marche nordique, yoga, méditation. Elles ont ouvert ma conscience et ma connexion à la nature, ma reliance au vivant et au grand mystère. De l’alimentation à mes déplacements, des produits d’entretien à la décoration de ma maison, j’ai commencé à réfléchir à mon impact sur l’environnement et entrepris de changer ma façon de vivre et de percevoir la vie.



Passionnée de rencontres, d’échanges et de partages, j’ai enfin réalisé mon rêve et ma vision en 2021 : Créer un éco-lieu en harmonie avec mes valeurs et mon mode de vie. La vie où plutôt mes guides, mes anges, l’esprit Divin que je recherchais dans la vie m’ont fait le cadeau de cette maison que j’ai pu acquérir à Dions, dans le Gard.

Pour moi l’adepte des signes, des symboles, des synchronicités, le sens et la signification de ce nouveau lieu de vie est énorme.



L’origine du nom « Dions » la source Divine

Ce toponyme provient du gaulois devona/divona, « la divine », présent dans d'autres noms de localités comme Devona Cadurcorum (Cahors, Lot) ou Divonne dans l’Ain. Ce mot d'origine indo-européenne est à rapprocher du sanskrit deváh, "dieu", du latin deus, du breton doue, du gallois duw, du vieil-irlandais dia.

Les historiens et les étymologistes s’accordent sur une origine celtique des mots « divo » et « onna », qu’on pourraient traduire par source sacrée. Henri Espérandieu, archélogue nîmois du début du XXème indique lui aussi un nom forgé d’après une source dite divona.

Il semble que Dions doivent donc son implantation à la présence d’une source, ou d’un point d’eau suffisamment précieux pour justifier l’implantation d’une communauté villageoise sur une colline exposée au nord. (source.)


On notera que Dions est curieusement en grec le nom du mois où arrive l’équinoxe d’automne (octobre), et donc celui où il pleut le plus ! Ce nom de mois est toujours d’usage en Macédoine et il correspondait traditionnellement au premier mois de l’année.


Quand au département du Gard, sans nul doute qu’il m’offre un nouveau départ, un nouveau Re-Gard sur la vie.


Co-créer stages divins et de retraites spirituelles ?

Que vous soyez en chemin, en recherche, en besoin de prendre du temps pour vous, en situation de transmission ou d’exploration, je vous ouvre mes portes et mon coeur pour évoluer, vibrer, créer ensemble de la magie et un nouveau monde.


Parce que j’ai vécu et expérimenté la transformation en ayant la foi et la confiance en mes rêves et intuitions, en écoutant la voie de mon coeur et l’appel de mon âme, j’ai pour mission aujourd’hui de partager et transmettre ce que j’ai reçu, avec respect, bienveillance et simplicité.


Ma maison est un havre de paix, un cocon magique qui se transforme au gré du temps et de vos envies et besoins d’évolution et co-création. Elle est ouverte à des accompagnants, des guérisseuses, des thérapeutes, des enseignant.es, des femmes et des hommes en chemin qui souhaitent aussi transmettre, partager, éveiller les consciences.


Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Etre Libre et heureux est mon voeu le plus cher pour l’humanité. Je me réjouis de vous accueillir, d’échanger avec vous pour travailler ensemble, pour le bien de tous et de la nature. Envoyez moi un mail, un signal de fumée ou mieux passez prendre le thé et tissons ensemble nos rêves. Aho.




Le gîte et hébergements

La maison dispose de 3 chambres et d’une capacité d’accueil de 6 personnes.

En option deux places disponibles dans une maison voisine.

Salle de douche et toilettes partagées.


Des espaces de partage :

Grande cuisine et salle à manger ouverte

Salon modulable avec cheminée, matelas et coussin de sol ( 30m2)

Bibliothèque, jardin intérieur avec salon de jardin.

Grand terrasse de pratique, couverte et semi-ouverte ( 30m2)

Une cuisine locale et de saison :

Une grande tablée conviviale dans la salle à manger

Repas frais cuisinés avec des produits locaux et de saison.

Avec des options végétariennes, sans gluten, sans lactose.

Tarifs :


Pour tout séjour à partir de deux nuitées.

Demi-pension : 65 € / personne

Pension complète : 85 € / personne


Location salon ou terrasse de pratique :

à l’heure : 10€ /h

à la journée : 50€



Crédit photos : Pauline Vince